Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique de cookies.
En savoir plus.
FAQ étudiant
FAQ entreprise

I - JOBYPEPPER

C’est la plateforme de job étudiant qui t’accompagne durant toutes années d’études.
Elle te donne accès à des missions en entreprises disponibles autour de toi. Tu n’as qu’à choisir celles qui t’intéressent en fonction de tes disponibilités, tes compétences et surtout de tes envies !
Nous avons complètement repensé le job étudiant et ta manière d’y accéder.
Les missions publiées par les entreprises sont généralement courtes (moins d’une journée) et ponctuelles pour que tu puisses travailler quand tu veux. Flexibilité et indépendance sont les maîtres mots de ce nouveau concept de job étudiant. Tu décides quand est-ce que tu travailles, à quel prix et pour qui.
Je t’invites à jeter un coup d’œil à notre infographie qui compare les deux types de jobs

II - VALIDATION DU PROFIL

Comme dans un CV, tu dois donner toutes les informations susceptibles d’intéresser les entreprises. Tu dois donc bien remplir ton profil, ne néglige pas tes compétences et tes expériences. Elles peuvent être déterminantes dans le choix de l’entreprise.
Remplis minutieusement ces infos. Elles nous permettent de réaliser ta facturation et de recevoir ta rémunération après chaque mission.

III - LES MISSIONS

Tu peux travailler avec des startups, grands groupes, petite et moyennes entreprises, administrations, etc.

Ces entreprises publient essentiellement des missions sans prérequis qui s’adressent à tous les étudiants, tout cursus confondus. Par exemple : street-marketing, hôte/hôtesses, livraison, préparation de commandes, études et tâches administratives…

Nous avons régulièrement des demandes pour des missions spécifiques et plus complexes. Selon ton profil et tes compétences, tu pourras postuler et demander une meilleure rémunération !
En quelques clics :
- tu postules sur les missions où tu es disponible
- tu fixes ton prix
- (si) tu es sélectionné(e), tu reçois les informations de la personne en charge de la mission pour prendre contact et t’organiser
- tu pars en mission
- tu décroche tes 5 étoiles
Un empêchement de dernière minute ? Prends de suite contact avec l’entreprise pour l’informer et avertis nous sur help@jobypepper.com.
Mais attention, ta notation risque d’être affectée sauf si bien sûr c’est un cas de force majeure.
Sur la plateforme, nous observons un moyenne de 12€/h.
On ne t’impose aucun prix, c’est à toi (en tant que micro-entrepreneur) de décider le montant de ta rémunération en fonction du type de missions, de tes compétences, des horaires de la mission, de la météo, etc.
N’oublies pas de rester compétitif pour être sélectionner. Mais évite de te brader pour paraître crédible face à tes clients.
Après chacune de tes missions, tu seras noté(e) par l’entreprise.
Lorsque tu postule, ta notation est accessible. Donc, plus tu as une meilleure note, plus tu as de chance d’être pris.
Rien de plus simple, tout est automatisé !
- Tu valides tes heures sur la plateforme
- Nous générons ta facture et l’envoyons à l’entreprises
- Tu reçois ta rémunération entre 7 et 30 jours
Bien sûr n’hésite pas à nous contacter sur hello@jobypepper.com s’il y a un quelconque soucis, nous sommes à ton écoute !

IV - LE STATUT Micro-Entrepreneur

C’est un statut professionnel qui te permet de fixer ton prix librement. Tu n’es pas salarié comme dans un job étudiant classique, tu es prestataire.
Tu peux donc facturer une prestation.
Être micro-entrepreneur est indispensable pour répondre aux missions de la plateforme.
C’est le seul statut qui te permet de travailler avec autant de flexibilité.
C’est un premier pas vers le monde du travail que tu pourras valoriser dans le futur.
Il est gratuit, s’obtient en ligne gratuitement et tu peux l’arrêter sans frais à n’importe quel moment. Tu travailles pour qui tu veux, où et quand tu veux.
Les charges ? Pas de panique ! Si tu as moins de 26 ans, tu bénéficies de l’ACCRE (Aide au Chômeur ou Reprenant une Entreprise) qui permet une diminution de tes charges sociales pendant les trois premières années.

Avec ce statut, fini le job étudiant classique, tu pourras effectuer des missions dans de multiples entreprises en rapport, si tu le souhaites, avec ton domaine d’étude. Un vrai plus sur ton CV et pour ton insertion professionnelle.

Ne t’inquiète pas, c’est pas très compliqué ! La première chose que tu dois savoir, c’est que si tu ne gagnes rien, tu ne paies rien.
Voici les trois choses dont tu dois te soucier :

a. Les charges sociales :
Si tu as déjà eu un job étudiant. Tu as pu voir sur ta fiche de paie, que tu avais deux salaires différents, ton salaire brut et ton salaire net. Par exemple en 2017, le smic horaire brut est de 9,76€ Brut et 7,52€ Net. La différence représente les charges que ton employeur paie à ta place. Soit environ 22%.
En étant micro-entrepreneur c’est pareil, tu as une rémunération brute et une nette. Normalement le taux de cotisation sociales est d’environ 23%. Mais comme nous te l’avons dit plus haut, tu es sûrement bénéficiaire de l’ACCRE, tu vas payer moins de cotisation au cours de tes trois premières années d’activité.
La première année : 5,8%
La deuxième année : 11,3%
La troisième année : 16,9%
Par exemple si nous prenons le même salaire que le SMIC à 9,76€ Brut, tu aurais un Net de 9,19€. Sur JobyPepper, nous observons une moyenne de 12€ Brut de l’heure. Tu ne devras verser « que » 0,70€. Soit 11,30€ Net.
Surtout, tu ne dois pas oublier de faire ta demande d’ACCRE, qui se remplit sur un formulaire séparé. Tu dois le faire 45 jours maximum après l’obtention de ton statut.

b. Les impôts :
Les impôts se calculent en fonction de ton revenu global sur une année.
Tu dois d’abord savoir que si tu ne dépasses pas 9 710€ de revenu. Tu ne paieras pas d’impôt. Pour connaitre ce montant tu dois additionner tous tes revenus imposables. (Hors stage et contrat d’apprentissage).
Ton bénéfice imposable est déterminé par l’administration fiscale qui applique au chiffre d’affaire (que tu as déclaré) une déduction forfaitaire pour frais professionnels de 34% du CA dans ton cas.
Avec un exemple pour être plus clair : Tu sais que lorsqu’on déclare un revenu, c’est celui de l’année précédente.
Dans tous les cas, quoi que tu gagnes, tu dois obligatoirement déclarer. Donc si tu as gagné 1 000€ sur l’année, tu devras déclarer ce montant. En bénéficiant de la déduction vue plus haut, l’administration fera comme si tu avais déclaré 660€.
Ensuite le calcul se fait sur le principe classique des tranches d’impositions. A moins de 9 710€ tu ne paieras rien. Entre 9 710€ et 26 818€ le taux d’imposition est de 14%.
Cette déclaration de chiffre d’affaire doit se faire dans ta déclaration complémentaire de revenu n°2042 dans la partie « Revenu non-commerciaux professionnels »
Si tu n’as rien gagné, tu dois mentionner « néant » à l’indication chiffre d’affaire. N’oublis surtout pas, sinon tu paieras une amende.

c. La CFE
T’inquiète pas, c’est la dernière info.
La CFE c’est la cotisation foncière des entreprises qui est due chaque année par des personnes non salariées. 1ère bonne nouvelle, tous les micro-entrepreneurs vont être exonérés de CFE à partir de 2019.
2ème bonne nouvelle, tu ne la paye pas la 1ère année. Pour ça, tu devras faire ta déclaration initiale en renseignant ce formulaire dès que tu commences à avoir du chiffre d’affaires : https://www.impots.gouv.fr/portail/files/formulaires/1447-c-sd/2016/1447-c-sd_1529.pdf Cette déclaration doit être réalisée avant le 31 décembre de ta première année d’activité.
Potentiellement tu n’auras qu’a la payer en 2018, c’est environ 70€ (elle varie en fonction du taux de prélèvement de ta commune). Mais pour info certains Jobies ont réussi à ne pas la payer en expliquant que leur activité de micro-entrepreneur n’étais que secondaire. Donc n’hésite pas à faire une demande !
Déclaration de ton Chiffre d’affaires et paiement de tes charges sociales

Tu vas devoir déclarer ton chiffre d’affaires (l’argent que tu gagnes grâce à ton statut) tous les mois ou tous les trimestres. (Pour une meilleure organisation, nous te conseillons de le faire trimestriellement).
Ces déclarations sont obligatoires même si tu ne gagnes rien. Si c’est le cas, tu dois déclarer 0€.

Pour réaliser tes déclarations, c’est sur ce site. Tu dois te créer un compte et c’est parti. http://www.lautoentrepreneur.fr C’est à ce moment-là que tu payes tes charges.
Pour en savoir plus sur les déclarations de chiffre d’affaires, notamment sur ta première déclaration (qui est différée), regarde cet article : https://www.portail-autoentrepreneur.fr/actualites/premiere-declaration-chiffre-affaires
1) Es-tu rattaché(e) au foyer fiscal de tes parents ?
Si oui, ce sont tes parents qui se chargeront de déclarer tes revenus lors de leur déclaration d’impôt annuelle dans la catégorie de revenus correspondant (BNC)
Si non, c’est toi qui doit le faire dans la même catégorie. (CF PARTIE DECLARATION)

2) Seras-tu toujours bénéficiaire de la bourse du Crous ?
Tu peux cumuler les deux, mais tu dois assister à tes cours de manières assidues et te présenter à tes examens. Tu peux faire une simulation sur le site du Crous pour t’en assurer.

3) Puis-je bénéficier de la CAF ?
Tes droits sont basés sur les revenus des deux années antérieurs de ton foyer. Une simulation sur le site de la CAF, en prenant en compte, un chiffre d’affaires prévisionnel, peut être effectuée.

4) Tes remboursements maladie ?
Si tu es étudiant, il n’y a aucune incidence.
Tu continues à être couvert par la sécurité étudiant (SMEBA / LMDE) ou par la couverture maladie de tes parents.
Après avoir réalisé ta demande de statut, tu recevrais entre 2 et 10 jours ton numéro SIREN/SIRET par courrier postal.

Ce numéro te permet de débuter ton activité professionnelle en tant qu’indépendant. Tu peux commencer à travailler avant de le recevoir, il suffit de mentionner « en cours d’immatriculation » sur la plateforme. Par contre la facturation ne sera possible qu’à la réception définitive de ton SIRET/SIREN.

Tu risques de recevoir de nombreux papiers dans ta boite aux lettres. Attention, il y aura beaucoup d’arnaques. Une chose est sûre, tu n’auras rien à payer. Les papiers les plus importants sont liés à la « Direction générale des finances publiques » ainsi qu’à l’URSSAF.
Si tu veux cesser ton activité, tu peux te désinscrire du statut micro-entrepreneur à tout moment. La procédure est gratuite et se fait en ligne sur le site du CFE (Centre de Formalités des Entreprises)
https://www.cfe.urssaf.fr/autoentrepreneur/CFE_Bienvenue